Tilff

Rénovation lourde d’une maison mitoyenne | 2016  en cours de chantier

Le projet se situe à Tilff, sur le versant sud de la colline du Sart-Tilman.

Le bâtiment existant date de l’entre-deux-guerres. C’est une construction traditionnelle semi-mitoyenne, appareillée en moellons. Le plan de dimensions humbles (45m2 au sol), présente une typologie en L se développant sur une parcelle de forme triangulaire, qui bien que parfaitement orientée, limite les possibilités d’extension. La parcelle possède en outre un dénivelé d’environ 2m entre sa partie avant/arrière, travaillé actuellement d’une traite par un mur de soutènement et un escalier extérieur.

Les objectifs du projet sont multiples: optimiser la matière première disponible, offrir une sensation d’espace dans l’étroitesse actuelle entre les murs épais, ajouter quelques fonctions manquantes ou géométriquement  inadaptées  (buanderie, local technique, salle de bain), et surtout rénover entièrement, pour correspondre aux besoins actuels et pérenniser le bâtiment, l’ensemble des réseaux (électricité, chauffage, égouttage…) et l’enveloppe du bâti, tout en respectant ses qualités esthétiques initiales.

Rapidement l’analyse des objectifs et des contraintes conduit au constat qu’il faut agrandir, et que l’escalier existant est consommateur d’espace, de trop d’espace…

Le plan initial en L et la forme atypique et exiguë de la parcelle génèrent la géométrie de l’extension, et son dénivelé définit son rôle: elle accueillera le nouvel escalier. Ce repositionnement de la circulation verticale offre l’opportunité de travailler également l’accès à l’habitation en jouant sur le relief. Au lieu d’entrer directement dans une pièce de vie, on progresse par l’extérieur dans le dénivelé du terrain pour entrer en demi-niveaux via le nouvel escalier. L’extension complète logiquement la dent creuse du plan original et s’incorpore de manière plus contemporaine par l’usage d’une toiture plate, et d’un bardage bois ajouré, se prolongeant sur la façade arrière existante.

error: